Après nos quelques jours d’excursion à Fès nous avons rejoint Casablanca en voiture. Le trajet est d’environ 3h30 et se fait principalement sur une autoroute à péages. La route était plutôt tranquille mais la circulation devenait de plus en plus importante en s’approchant de la destination. On est arrivés en fin de journée dans notre airbnb à Casablanca.

Un nouveau dépaysement dès l’arrivée à Casablanca

Après avoir gouté à la vie tranquille et traditionnelle à Fès, l’arrivée à Casablanca a été dépaysante. Notre airbnb était situé dans le quartier Bourgogne, proche de la mer, de la mosquée Hassan II et du phare d’El Hank. La première aventure a été d’arriver en un seul morceau au parking du aribnb. En effet, la circulation est assez chargée dans la ville et la conduite assez différente de celle en France.

La ville est très étendue et l’appartement était situé en bord de mer, nous avons donc du traverser une bonne partie des quartiers. A Fès nous avions l’habitude de se balader dans des petites ruelles interdites aux voitures, ce n’était donc plus la même histoire.

 

Un accueil moins chaleureux vite oublié

L’hôte qui se chargeait du airbnb était très présente, elle répondait très rapidement aux messages et savait se montrer disponible. Néanmoins, c’est le concierge qui nous a accueilli dans l’immeuble. Il était beaucoup moins avenant que celui à Fès mais il a su nous guider, sans sourire mais correctement. 

Après avoir garé la voiture et déposé les valises, il était l’heure pour nous d’aller manger. C’est lorsque nous sommes sortis de l’appartement, que nous avons fait quelques pas que nous nous sommes aperçus que la mer était juste derrière nous. Nous nous sommes alors empressé d’y aller et nous avons eu droit à un magnifique panorama qui nous a fait oublier tout le reste.

Casablanca
Casablanca

Une cuisine moins traditionnelle

Le soir nous sommes allés jusqu’au phare pour manger. Nous avions vu sur le GPS qu’il y avait beaucoup de restaurant, car oui à Casablanca, le GPS fonctionne !

Nous avions peur que la vie soit beaucoup plus cher à Casablanca qu’à Fès. Eh bien pas du tout, les prix sont quasiment les mêmes et dans certains établissements c’est même moins cher. Néanmoins, nous n’avons pas du tout retrouvé la cuisine traditionnelle marocaine dont nous nous sommes gavés à Fès. En effet, le premier soir nous sommes allés dans un restaurant qui proposait des plats plutôt français voir américain. C’était tout de même un très bel endroit, au bord de l’océan, décoré avec goût. Nous étions à l’extérieur mais quelques plaids étaient à disposition pour se couvrir. 

Casablanca

Des petits déjeuners de roi

En rentrant du restaurant le soir même, nous avons vu un bar nommé « Marina Juice » près de chez nous. Après avoir vérifié les horaires d’ouverture nous nous sommes dit qu’on irait boire un jus d’orange le lendemain matin avant de partir à la recherche de canapés. 

Lorsque nous nous y sommes rendus, nous avons vu qu’il y avait des petits dejeuners français, anglais, salé, sucré, etc. pour un modique somme de 49 dirrhams soit un peu moins de 4,90 €. Je vous laisse saliver sur cette photo du petit déjeuner en question…

Casablanca

Une ville très étendue, des tissus et du bois haut de gamme

Après notre festin, nous nous sommes dirigés doucement vers les magasins de canapés marocains que nous souhaitions décourir. Nous avons vite compris que la voiture était nécessaire parce que la ville est très très étendue avec une superficie de 384 km². A titre de comparaison, Paris c’est 105,4 km² de superficie… 

Nous voilà donc dans la voiture, à retrouver la circulation compliquée de la ville. Notre première destination se trouvait vers le sud de la ville, dans le quartier du Maarif. Malheureusement, nous ne trouvions pas le magasin en question. Nous avons demandé de l’aide autour de nous et nous avons retrouvé cette entraide que nous avions connu à Fès. Une dame nous a fait faire le tour du quartier pour essayer de trouver des magasins qui pourraient nous intéresser.

Après un petit tour et un magasin trouvé, nous avons décidé de continuer notre itinéraire seuls. Nous avons vu de jolis modèles de canapé, avec des tissus et du bois haut de gamme que nous ne trouvons pas à chaque coin de rue en France. Le bois, la main d’oeuvre ainsi que l’expertise sont avantageux au Maroc et c’est pourquoi leurs modèles sont si singuliers.

Casablanca
Casablanca

Casablanca, la ville marocaine du luxe

L’après-midi, après notre escapade dans le Maarif et notre déjeuner assez rapide (le petit déjeuner était très copieux), nous sommes allés à pieds parcourir les alentours de l’appartement.

Nous étions à la recherche de magasins de canapés quand nous sommes arrivés dans une rue où tous les magasins étaient luxueux. Il y avait des modèles de canapés de luxe, se rapprochant de Roche Bobois en France mais avec des prix plus abordables tout de même. Un vrai paradis pour nos yeux !

Casablanca
Casablanca

La petite mésaventure du séjour à Casablanca

Il en faut bien une quand même ! Après avoir vu de très beaux magasins, nous sommes rentrés nous préparer. J’avais prévu pour le soir de longer le bord de l’océan pour aller à l’ancienne médina de Casablanca. Idéalement, on passerait devant le port et on s’y arrêterais pour manger.

Mais voilà, ça c’était l’itinéraire de base… Nous sommes partis vers la mosquée Hassan II pour pouvoir prendre le bord de mer. Nous avons marché, marché, marché pendant 45 minutes et lui nuit tombait. Il n’y avait pas grand monde sur le chemin hormis quelques couples qui venaient admirer le couché de soleil. Arrivé à un stade, nous apercevons des restaurants au dessus de nous. Je me dis qu’on est arrivé, qu’on va monter puis aller manger avant d’aller découvrir l’ancienne médina. C’est là qu’on s’est fait surprendre : aucun moyen de monter, de sortir du chemin en question. Nous avons donc du faire demi-tour et retourner près de la mosquée afin de pouvoir sortir du chemin.

Casablanca
Casablanca

Au final, on est retournés près de chez nous pour manger puisqu’il était déjà assez tard et nous n’avons pas pu découvrir l’ancienne médina de Casablanca…

La visite de la mosquée Hassan II

Le lendemain matin nous avions prévu d’aller visiter la mosquée Hassan II puisque c’est la seule mosquée du pays qui est accessible aux non-musulmans. A 9h nous étions dans la mosquée, nous avons enlevé nos chaussures à l’entrée et avons pu bénéficier d’un guide français qui nous a tout expliqué. C’était une visite aussi intéressante architecturalement que culturellement. Si vous avez l’occasion d’y aller, je vous le conseille ! La visite dure plus ou moins 1h et doit être forcément guidée. Il faut donc faire attention car les horaires de visite sont fixes. 

Casablanca
Casablanca
Casablanca

La mosquée est assez moderne, nous étions plutôt étonnés. En réalité, les travaux ont été achevés en 1993 c’est ce qui explique sa modernité.

La journée du canapé marocain

Après cette belle visite nous sommes repartis à l’aventure. Il nous restait pas mal de magasins de canapés marocains à faire. Nous sommes repartis vers le Maarif en voiture mais cette fois nous l’avons déposé à un endroit et avons fait le reste des magasins à pieds. Quelques magasins étaient très modernes et donc peu intéressant pour nos recherches. Néanmoins deux magasins proposaient des modèles originaux qui nous ont particulièrement plus. Encore une fois les tissus étaient travaillaient : broderies, borcart, velours, matelassés, il y en avait pour tous les goûts également. Les modèles présentaient étaient peu nombreux mais chacun avait beaucoup d’allure.

Casablanca
Casablanca
Casablanca

Après cette exploration qui s’est plutôt bien déroulée, on est rentré à l’appartement. Le planning de la fin d’après-midi était d’aller à pieds voir deux magasins de canapés marocains qui étaient à plus ou moins 35 minutes. Puisque ces magasins étaient proches du quartier d’Habous, assez réputé, nous avions décidé également d’aller y jeter un oeil. 

En se dirigeant vers le premier magasin, nous sommes tombés sur la place Mohammed V sur laquelle nous nous sommes arrêtés quelques instants avant de repartir. Il était déjà tard et les magasins allaient quasiment tous fermer…

Casablanca
Casablanca

En se dirigeant à nouveau vers le magasin que nous voulions voir, nous sommes en réalité tombés dans la rue des canapés marocains. Il y avait des magasins de canapés de tous les côtés, avec des modèles plus ou moins travaillés. Nous en avons à nouveau eu plein les yeux avec des design de canapés marocains très recherchés avec un rendu très harmonieux.

Casablanca
Casablanca
Casablanca

Finir en beauté dans le quartier d’Habous à Casablanca

Après la fermeture de tous les magasins nous avons continués notre chemin vers le quartier d’Habous. Nous sommes passés par le Palais Royal qui malheureusement n’est visible par personne puis nous sommes redescendus vers une charmante petite place. 

Casablanca
Casablanca
Casablanca

En voulant aller retourner manger au niveau du phare d’El Hank nous avons fait un petit détour par la place des Nations-Unies qui valait le coup. 

Casablanca

Un restaurant avec vue sur la mosquée Hassan II

Pour terminer notre séjour avant de reprendre l’avion le lendemain matin, nous avons choisi un restaurant touristique près du phare. C’est un restaurant qui propose des plats français, le poisson est frais et honnêtement très bon. Nous étions installés côté fenêtre et nous avons eu droit à une magnifique vue sur la mosquée Hassan II éclairée. 

Notre périple au Maroc s’achêve donc à Casablanca. Nous avons passé seulement 5 jours dans ce pays mais nous avons connu un réel dépaysement, surtout à Fès. A Casablanca nous avons eu la chance de voir des canapés marocains travaillés, avec des tissus et du bois haut de gamme. Nous ressortons de ce périple avec des belles images en tête et plein d’idées pour la suite de la marque.

A la semaine prochaine pour un article un peu moins exotique mais tout aussi intéressant !